05.07 2017

« La prothèse cardiaque fonctionne très bien », Philippe Pouletty - 29/02

Stratégie d'entreprise
« La prothèse cardiaque fonctionne très bien », Philippe Pouletty - 29/02

Travaillant en Europe et aux USA, Philippe Pouletty (site Bfmtv) a fondé différents établissements de biotechnologie produisant des produits ainsi que des appareils médicaux inédits. Le chercheur bénéficie d'une multitude de créations depuis son entrée dans le domaine du business. Dès 1999, le futur gérant de Truffle Capital a initié différentes réformes stimulant les percées technologiques, dont l’instauration du statut de jeune entreprise innovante (JEI) et la révision de la fiscalité dans le but de favoriser le financement de la recherche. Le Dr Philippe Pouletty se trouve être diplômé en immunologie et jouit d’une réputation notable au sein de l’université de Stanford. En dehors de ses concrétisations au sein de cette institution, le chercheur détient environ 30 brevets à son nom au niveau international. Truffle Capital a permis de fournir plus d’un millier d’emplois depuis sa fondation. De plus, l'investisseur a déjà soutenu une soixantaine de startups novatrices dans l'univers de la recherche médicale.

Débuts dans son rôle d'investisseur

Spécialiste de la biotechnologie, Clonatec incarne l'avant-garde de cette discipline dans l'Hexagone. L'entreprise a été mise sur pied par Philippe Pouletty durant ses premières années dans l'univers de la recherche. Renommée Conjuchem Inc., l'enseigne RedCell Inc. entre en bourse au Canada courant 2000. Le chercheur a établi cette startup spécialisée en biotechnologie en s'appuyant sur des brevets enregistrés à titre individuel. En 1995, Philippe Pouletty a contribué à constituer DrugAbuse Sciences Inc. pendant son séjour enrichissant au sein de la Silicon Valley. L'enseigne s'efforce d'élaborer de nouveaux traitements pour pouvoir combattre la toxicomanie ainsi que l’alcoolisme. Important protagoniste dans le secteur de la transplantation d’organes, SangSat a élaboré et vendu un médicament antirejet véritablement performant, la Thyloglobuline. Cette formule novatrice s'avère cédée à Genzyme dans les années 1990.

Les diverses missions extra-professionnelles du médecin et les titres obtenus dans le milieu

Philippe Pouletty se trouve être membre de la SFI depuis 1982. Le médecin a par ailleurs accédé à la Stanford University Invention Hall of Fame en raison de ses inventions en biologie moléculaire présentées entre 1986 et 1988. France Biotech rassemble plus de 150 sociétés évoluant dans l'univers de la biotechnologie et réparties sur tout le territoire français. L’organisation donne entre autres l'opportunité d'améliorer le dialogue entre les scientifiques et les hommes d'affaires. Le directeur général de Truffle Capital se trouve être vice-président d’Europabio entre 2005 et 2009. L’investisseur s'avère capable d'épauler encore plus les projets novateurs grâce à sa place au sein de l’association européenne des spécialistes de la biotechnologie.

Les formations universitaires suivies par le chercheur avant de faire carrière dans son domaine préféré

Ancien interne à Paris, Philippe Pouletty a opéré dans divers centres médicaux de la ville. Il s'avère spécialisé en immunologie et en hématologie. Le chercheur brille en peu de temps au sein de l’université de Stanford en raison de ses dispositions en biologie moléculaire. Au sein de cet établissement, l'ancien interne se présente comme un membre actif du groupe de recherche spécialisé dans ce domaine de 1986 à 1988. Philippe Pouletty a pu nettement raffermir ses connaissances en matière d'immunologie à l’hôpital Saint-Louis. Le futur entrepreneur a par ailleurs acquis un soutien financier de l’INSERM pour ses études dans ce domaine durant son internat.

Recherches accompagnées via le fonds de venture capital Truffle Capital

Le centre de recherche Neovacs est introduit en bourse en 2010 grâce à son caractère intéressant. Cette société a été créée par Truffle Capital en 2003 pour élaborer des solutions pour soigner les maladies auto-immunes. Le portefeuille Truffle Capital s'implique dans les recherches sur les cancers du sein et de la thyroïde à partir de 2005 à travers la société Théraclion. L'établissement conçoit et met en vente de nouveaux procédés thérapeutiques par ultrason. Inscrit au New York Stock Exchange (NYSE), le laboratoire Altimmune se spécialise dans la mise au point d’adjuvants dédiés aux produits contre les infections et aux vaccins. La startup se joint au fonds d'investissement tenu par Philippe Pouletty en 2007 et se retrouve ensuite assimilée par Pharmathène US. Courant 2015, la société Pilosciences a été fermée à l’instar du laboratoire Cytomics, un spécialiste des produits antifongiques. Philippe Pouletty est notamment entré sur le marché de la dermocosmétique via cette entreprise constituée courant 2011.